dimanche 18 novembre 2012

Main courante d'escalier en châtaignier

Un petit croquis pour voir ce que ça peut donner!


Voilà où doit se poser cette main courante.


Pour la réaliser, j'ai trouvé chez mon scieur de vieilles poutres d'une grange, que j'ai passé à la ruban pour enlever l'aubier et les parties abimées et ne garder que le bon...
Après, c'est l'outil manuel qui va tout faire, guidé par la main, l’œil et la passion...


Pas un éclat, même si à contre fil!
Et un touché si soyeux  =P


Un pti café entre copeaux ...

Passons aux établissements
Ici, pour le tenon.


Coupe du tenon.


Sciage des joues



Juste pour mettre bien droit pour que...

... le guillaume puisse rectifier le coup de scie!


Histoire de voir...


Les tenons sont fait, passons aux mortaises!!!
Ah mais, c'est qu'elles vont être de travers ces foutues mortaises...
Comme vais je faire pour les faire à la mortaiseuse?!?!?!? Euh, c'est une boutade hein ^^


Et voilà le mortaiseur, qui perce pas droit lol



Sur cette photo, on peut voir que j'ai coupé un morceau du tenon (en biais)


Essai avec la fausse équerre


Un poil à enlever pour que ça rentre parfaitement...


Un petit aperçu et vérification du travail, puis prise de cotes pour les barreaux.



Préparation des petites mortaises!


Un bout de scotch pour mon repère de profondeur






Cassage d'angles


Un petit passage au n°4 pour enlever toutes les traces..


Découpe à la scie à chantourner pour le bout de la main courante



peaufinage de la surface arrondie.


Et pour finir, un coup de racloir


Et la voilà posée





jeudi 4 octobre 2012

HandPlane Essentials

Un beau bouquin qui vient de se perdre dans ma boite...


Rhôôô, mais je connais ce genre de méthode!!!


Christopher Schwarz explique sur ces quelques pages la restauration d'un Stanley n°5.

Je ne peux que vous encourager à acheter ce livre, si vous maitrisez même que légèrement l'anglais, les images peuvent vous en apprendre quelque peu!!!

jeudi 6 septembre 2012

Dans l'atelier de Pépère!

Voici un sympathique livre écrit par Maurice Pommier.

Je ne peux que vous conseiller de l'acheter, soit pour vous soit pour raconter cette fabuleuse et émouvante histoire à vos enfants qui j'espère feront comme les miens, se jeter dans l'atelier et demander de leur apprendre les secrets de la menuiserie...


La couverture donne déjà envie!
Regardez ce grand père qui émerveille les yeux de son "lapin" haut comme trois pommes!


En voilà de jolis outils, et qui, ont une très belle histoire...
Bonne lecture à tous!

mercredi 5 septembre 2012

Trusquin Tite Mark Mini de Glen Drake

J'viens d'me faire un p'ti plaisir!!!

J'avais lu dans plusieurs revues d'outre atlantique les éloges de ce trusquin "Made in USA".
Et bien je rejoins leurs dires!!!

Le voici  =P




J'ai pris aussi le "Double bevel mortise blade pair en 5/16" pour aller avec mon bédane de même largeur


Un régal pour l'ajustement, ainsi que pour sa tenue en main! Par contre évitez de passer vos doigts sur les tranchants... Car ça coupe, ça coupe, beaucoup oui! lol

samedi 1 septembre 2012

Stanley restauré!!!!

Démontage entier du corps ainsi que le chariot!
Mais pourquoi démonter le chariot de toutes ses pièces???

(N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir :o)... )


Pour cette raison :o)
Là on peut voir que j'y ai déjà fait quelques passes (sur du grain 240 installé sur ma table de dégau)

Encore un peu


Et hop!


Alors? Il est pas beau comme ça !!!
Bon c'est pas parce qu'il est beau qu'il fonctionnera bien, une parfaite planéité est de mise pour recevoir ensuite le fer...

Et maintenant on passe au corps du rabot, donc même sort pour lui!!


Puis enlever la rouille et toutes les saletés accumulées en un siècle, et oui!!!! 1 siècle la bestiole et toujours en bon état...

Et voilà!!!



Entièrement remonté et essayé!!!





Un des ancien proprio avait même peint en noir le "lever cap"

Et voilà, c'est quand même beaucoup plus agréable de se servir d'un rabot entièrement restauré, et je ne parle même pas de la lame!!! 

Alors, ça vous tente???