jeudi 28 juin 2012

Cadeau d'anniversaire!

Salut à tous!!

C'est une petite merveille, c'est extra ce truc!!! Mais j'y pense...
On doit pouvoir faire de très bonnes vidéos avec ce genre d'appareil surtout qu'en plus on peut y adapter un micro cravate :o)

Je me demande bien ce que je vais pouvoir filmer??? Nan nan, pas des films pour adultes...




J'ai hâte de l'essayer!!! Peut être que je vous montrerai... :o)

dimanche 24 juin 2012

Presse rapide en vidéo!

Comme promis, voici une p'tite vidéo pour apprécier le fonctionnement d'une presse rapide!

Je ne pense pas qu'il y ait grand chose à dire, la vidéo est là pour parler d'elle même :-)



lundi 18 juin 2012

Une belle trouvaille!!!

Un bien bel établi que je viens d'acheter pour une poignée d'moules... 

Il a une taille correct, c'est le genre d'établi idéal pour se balader dans des manifestations pour y faire des démonstrations...

Donc le voilà! Ce que je vais entreprendre, c'est de le refaire entièrement car le bois est un peu trop attaqué à mon gout!
Par contre il sera refait comme à l'origine, pour tout vous dire, je n'avais pas encore vu ce genre d'assemblage vis à vis du piètement/plateau.
En fait c'est un établi entièrement démontable, et même pour le plateau. Il est assemblé en "faux tenons" et chevillé.


Une belle presse rapide "EBENO"
Je n'avais pas eu encore l'occasion d'essayer ce genre de presse, franchement très pratique et qui porte vraiment bien son nom!!!
Oh mais une petite vidéo serait bienvenue pour vous en montrer le fonctionnement :o)

Pour celle ci, je crois que c'est une "presse allemande", un peu différente de celle installée sur mon Roubo.
La vis est décalée par rapport à la butée.

La fameuse butée qui sort du plateau, très intéressante par son système de "picots", en général, du moins sur les vieux Roubo, des pointes ressortaient du haut de la butée pour éviter que la pièce à travailler ne dérape.
Sur celle présentée, c'est une plaque avec différentes tailles de pics que l'on peut tourner suivant le morceau de bois à travailler.
C'est pour cela qu'il y a une vis qui traverse la butée, donc le fait de dévisser l'écrou, on peut tourner la plaque.

La butée en place, on discerne mal la tête de vis au milieu de la plaque ainsi que les différentes tailles de picots, pas très bon le photographe... :-(

 Voilà, sinon j'espère ne pas vous faire trop patienter pour continuer ce sujet, mais là je le reprendrais sur un autre titre comme "Restauration de l'établi" ou un truc dans le genre...

vendredi 8 juin 2012

Un petit nouveau chez Lie


Le seul bémol, c'est qu'il n'a pas de lumière réglable...



Et le "Violin Maker's Plane"

 

dimanche 3 juin 2012

Restauration d'un vieil outil

J'ai trouvé il y a quelques semaines, un bel outil que je convoitais depuis bien longtemps.
Celui ci n'est pas en bon état, du moins pour le bois, "Red oak". Une restauration complète s'impose!
Sur cette description, vous aurez surement défini la provenance de cet objet!  :o)

Faut dire que les parties métalliques sont recouverte d'au moins un trois quart de siècle de rouille (mais rien de bien méchant) 

Voici une photo car je ne vais pas vous laisser dans l'ignorance!
ici, je reprends le morceau plus ou moins saint pour les cotes.


J'ai besoin de deux morceaux de cette longueur, donc y a plus qu'à couper.
N'ayant pas de chêne rouge américain, je prends du français qui je pense fera très bien l'affaire!

La mise à longueur


Et toujours autant de plaisir à déligner à la scie.




Comme je vous le disais, le bois étant bien piqué, ainsi que bouffé par l'humidité, il n'y avait qu'une solution!!!
Refaire cette chose (Rhôôô, mais quel est cet objet, il nous fait braire avec ses devinettes... :o) )
J'ai déjà bien avancé, toutes les parties métalliques sont dérouillées. Il n'y a plus qu'à s'occuper du débit et tout ce qui s'en suit...

Allez, une autre photo, histoire de vous faire réfléchir  ;o)


Suite au prochain numéro!!!

Donc voilà le prochain numéro! lol

Bon avec ça vous allez trouver!!!!!!


C'est le même pignon mais à l'envers, alors?
Me répondez pas tous en même temps hein! mdr

Bon et bien, à demain pour un nouvel indice...

Sinon y a ça aussi


Et avec ça???


En voilà d'autres, je ne vais pas vous laisser comme ça! :o)


Sur cette photo, on voit bien que le bois est bouffé, mais le bois ça se change!!
Bon, c'est sûr, ce ne sera pas du "Red oak" ou du "American Cherrywood"...



Du moment que les parties métalliques soient saines et c'est d'ailleurs le cas.
Un bon paquet de rouille mais sans grande gravité...


Bien grippée aussi, mais avec un peu de gasoil dessus, ça repart.
 Je mettrais d'autres photos car l'ayant entièrement nettoyée pour qu'elle soit flambant neuve, c'est un peu le but de la manœuvre :o)

Suite un peu plus tard!!!

Et on reprend!

Les pièces entièrement nettoyées, la rouille n'a guère trop fait de ravage.
Je considère même les pièces comme neuves  ;o)


 Commençons donc la restauration du bois, ou plutôt la reconstruction de cette partie!
J'ai donc pris du chêne et un peu de châtaignier.

Rabotage des pièces...

Découpe des petites traverses.


Établissement des pièces
 

 
Mis à longueur des "longerons"

Cette planche a été tirée de la fameuse bûche de châtaignier.
Préparation...



Je reprends les dimensions de l'ancienne partie que je reporte sur la nouvelle.

Le tracé effectué (remarquons la croix en extrémité, c'est là ou on coupera pour la taille finie)

Mis à longueur...

Je coupe légèrement au delà du trait pour ensuite finir sur la "Shootin' board"

Ici, je cale ma pièce pour qu'elle affleure le bord de l'établi.

Réglage de la butée pour la feuillure avec l'ancienne partie.

Et c'est parti!

Le guillaume prêt à servir si besoin.

Report des dimensions de l'ancienne pièce.

Y a plus qu'à suivre les p'ti traits...


Passons à la rainure avec un bel outil, mais surtout avec une lame bien affutée, on ne le dira jamais assez :o)
D'ailleurs pensez à passer un pti coup pour la glisse, de paraffine, pour ma part j'ai un bâton de carnauba...

C'est au top, allez y a plus qu'à!

Oups, juste encore un petit réglage, celui de la profondeur! :o)

Essai...

Nickel...

ça rentre bien, bonheur!!!

Les tenons, coupons les joues!

La petite entaille qui va bien pour que la lame de scie soit bien guidée.

Toujours autant de plaisir à utiliser!

Et voilà!!!

Bon sinon on peut faire autrement, le fait que la pièce soit légèrement petite.
Comme ça...

Les deux mains sur le couteau pour le traçage droit...

... et de biais, pour éviter par exemple une bourde...

Traçage de la planche du milieu.

Désolé, je n'ai pas fait de photos de cette étape (coupe à la ripcut et coup de #7)

Histoire d'enlever les défauts des tenons pour que tout rentre proprement :o)

Sans oublier les mortaises

ça glisse...


ça commence à prendre forme...
Mais un coup de rabot pour surfacer le tout sera bienvenu.

Avec le # 4 1/2

et j'aime bien finir avec mon #2 bronze


to be continued...